A quoi sert un expert automobile

A quoi sert un expert automobile ?

Si vous n’avez jamais eu le moindre litige avec un réparateur automobile, un vendeur indélicat qui s’est fait délivrer un contrôle technique de complaisance, un assureur qui a décidé de ne pas rembourser votre auto accidentée mais de la livrer à un casseur, vous faites partie de ces petits veinards à qui la vie ne réserve que de bonnes surprises. Dans le cas contraire, faites-vous assister par un expert automobile indépendant.

> Qu’est-ce qu’un expert automobile ?

C’est un professionnel ayant reçu une formation de base, et ayant acquis une expérience dans le domaine de la réparation automobile, puis une formation spécifique qui lui a permis d’obtenir le Brevet national d’expert en automobile. Nanti de ce diplôme, le titulaire doit demander son inscription sur la Liste nationale des experts en automobile, laquelle est éditée chaque année par le Ministère des transports. Il est attribué à chaque expert un numéro d’agrément, numéro qui doit figurer sur tous les documents émis par lui (j’ai moi-même le N° 001399 VGA). La profession d’expert est strictement régie par un dispositif juridique portant sur :

• les diplômes,

• l’organisation de la profession,

• les activités prévues dans le cadre du Code de la route.

A ce jour, 2.335 experts sont agréés (source Ministère des transports). Ces experts travaillent (pour la plupart) pour les sociétés d’assurances qui les missionnent dans les cas suivants :

• choc en stationnement ou en circulation,

• vol ou tentative du vol du véhicule,

• incendie du véhicule,

• bris de glaces.

D’une manière générale, il faut retenir que :

• la loi fait obligation à l’expert mandaté par l’assureur d’envoyer copie de ses conclusions à l’assuré,

• les conclusions de l’expert mandaté par l’assureur ne sont pas opposables à l’assuré (faute d’une expertise menée de manière contradictoire).

Heureusement, les contrats d’assurance prévoient que l’assuré a toujours le droit de faire appel à un expert de son choix, différent de celui nommé par l’assureur. Les experts ne travaillant pas pour les compagnies d’assurance sont peu nombreux. Parmi ceux-ci, 45 experts indépendants, regroupés au sein d’une association loi 1901, l’A.E.U.A. (Association des experts auprès des usagers de l’automobile). Pourquoi indépendants ? Parce que les experts de l’A.U.E.A. (1) s’interdisent de travailler pour des sociétés d’assurance. C’est là la seule garantie qu’un expert peut défendre en toute impartialité les intérêts d’un usager.

> Quand et comment demander les services d’un expert automobile indépendant ?

Il peut vous conseiller pour :

• une avarie mécanique,

• un litige avec une société d’assurance,

• un désaccord sur le remboursement proposé de la valeur de remplacement,

• un véhicule d’occasion en mauvais état,

• l’existence de vices cachés.

Et, bien sûr, procéder à l’estimation de la valeur d’un véhicule, en constituant un véritable dossier avec photos, qui tiendra compte de l’état réel du véhicule, des travaux de restauration faits,… Opération qui ne saurait se faire par correspondance, mais impose la présence, in situ, de l’expert.