Rolls-Royce

 L’Histoire des voitures Rolls-Royce

 

En 1884 Henri Royce, Issu d’une famille modeste, ayant fait son apprentissage dans la société des chemins de fer anglais crée une entreprise d’électricité et de mécanique. En 1902, il construit sa première automobile à Manchester. Dans un paragraphe de notre présentation vous trouverez les détails où Il est introduit auprès de Charles Rolls, un aristocrate fou de moteurs, donnant naissance à l’entreprise Rolls-Royce fondée. La société Rolls-Royce Limited est créée le 15 mars1906, elle sera transférée à Derby en 1908.

Première voiture 10 HP (bicylindres et 10 ch) d’Henri Royce en 1904

Entre 1904 et 1906, dix-neuf voitures à moteur deux-cylindres, d’une cylindrée de 2 litres sortent des usines, suivies de quelques rares exemplaires à moteur trois-cylindres d’une cylindrée de 3 litres et de la 30 HP, construite à seulement trente exemplaires. Habillée d’une superbe carrosserie en aluminium, la treizième voiture de la série, la Silver Ghost s’inscrit dans l’histoire de l’automobile en parcourant 15 000 miles entre le 1° juillet et le 8 août 1908 sans aucune panne mécanique, ce qui pour l’époque tout à fait remarquable !

La 40/50 ch, le nouveau modèle est propulsé par un moteur six-cylindres en ligne de 7 litres, porté à 7,4 litres en 1910dont 6 220 exemplaires seront produits.

L’histoire de Spirit of Ecstasy, emblème des automobiles Rolls-Royce depuis 1911 est très particulière et il est rare de trouver une Rolls avec l’ancien emblème, toutes sont ou presque équipée  de la FYING LADY.

 

Le 12 juillet 1910, Charles Rolls disparait lors d’une démonstration aérienne.

Une 20 ch, animée par un moteur six-cylindres de 3,1 litres viendra ensuite, c’est un véhicule plus économique et peu demandé, 2 890 exemplaires seront fabriqués seulement. En 1929 la 20/25 lui succède c’est une voiture beaucoup plus luxueuse qui sera beaucoup vendue.

 

Entre 1921 et1931, une usine à Springfield,  produira 1 700 Silver Ghost avec des particularités américaines, des 20/25 seront aussi fabriquées ; l’usine fermera des suites de la grande dépression

En 1931, Rolls-Royce achète Bentley, Owen Bentley était une personne qui dépensait sans compter et créait une multitude de projets dans beaucoup de domaines, il est à l’origine des pistons en aluminium notamment. La grande dépression ut raison de ses finances pourtant importantes.

 

Henri Royce  vivra de nombreuses années dans le Sud de la France car sa précaire santé exigeait un climat adapté, il mourra en 1933 , il laisse une magnifique entreprise mondialement connu.

L’usine est transférée à Crewe en 1946  dans une usine qui fabriquait du matériel aéronautique et désormais la carrosserie sera également construite  Crewe alors qu’auparavant uniquement  le châssis sortait des usines Rolls Royce. Les nouvelles carrosseries de série sont fabriquées en tôles embouties, le reste des opérations demeurant artisanal. D’autres modèles restent fabriqués à la main, les éléments mobiles sont en tôle d’aluminium. La Bentley Mark VI démarre sa longue carrière à Crewe , le marché américain étant demandeur de ce genre de véhicule, la Silver Dawn est le pendant de la MARK VI.

Aux célèbres Silver Ghost et aux prestigieuses Phantom ont succédé les Silver Dawn, Silver Cloud et l’illustre Silver Shadow à carrosserie monocoque et suspension hydropneumatique basé sur un brevet  Citroën (1965), en réalité le système est plus complexe. En1975 nait la Rolls-Royce Camargue  carrossée par Pininfarina. A cette date Vickers achète la société en 1980. Voici le temps de remplacer la Shadow vieillissante par les Silver Spirit (version courte) et Silver Spur (version longue).

La Corniche, apparue en 1971 avec un moteur de 6,3ltr aura des descendantes avec des motorisations plus puissantes et restera disponible jusqu’en 1995, un record de longévité pour une appellation. La version Coupe sera supprimée du catalogue en 1982 ceci pour donner une ouverture de marché à la Camargue qui connait un succès mitigé .

Spirit of Ecstasy, le fameux bouchon de radiateur de la marque créé en 1911 par l’artiste anglais Charles Sykes, représentant une femme les bras déployés et la robe flottant au vent sur la calandre s’inspirant de l’architecture des temples grecs.

 

Les principes fondateurs de la marque, édictés par Frédérick Henry Royce, étaient simples : « Chercher la perfection en tout. Prendre le meilleur de ce qui existe et l’améliorer. Et quand rien n’existe, le concevoir !!!

 

 Source : wikipedia